Lobster bar

C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme Lundi soir, envie de produits de la mer (et de vin blanc) : on enfile docksides et ciré jaune pour nous diriger vers le Lobster bar. Nous sommes accueillis par Mathieu, Kersauson du 1er arrondissement, ancien scénariste devenu sourceur de produits marins.

Le Christine

Coup de fourchette entre Saint Germain & Saint Michel Ce vendredi soir, nous prenons le chemin du quartier latin. Dans une petite rue charmante et étriquée nous passons la porte du Christine, et sommes alors accueillis par un ange, Laurent, directeur de l'établissement, entouré de ses fidèles, souriants et professionnels. Aux fourneaux, le chef Remi... Lire la Suite →

Café Panache

Café Panache All inclusive PARIS, 15 décembre, l'état climatique de la ville nous plonge dans une vague de grand froid. Urgence : trouver du carburant en évitant le choc thermique. Bécane démarrée, on fonce vers le Café Panache dans le 9ème arrondissement, situé aux pieds de l'hôtel du même nom. Depuis le mois d'octobre, ce sont des soeurs solaires, Katia et Tatiana Levha (Le Servan & Double dragon), qui y twistent les recettes classiques de la restauration hôtelière. Pour l'exécution en cuisine elle ont nommé un loustic de leur bande : Oscar Rainaldo.

La Vera Pizza Napoletana

Forza AVPN 
Je vais vous raconter l'histoire d'un p'tit bout de Napoli, niché dans le 15ème arrondissement de Paris. Nous étions 2 amis, ce samedi midi, affamés, déterminés, comme tous ceux qui venaient pour déguster les pizze de celui qui remplit les estomacs avec sa Vera Pizza Napoletana : "Arriva, G.G l'amoroso". Notre G.G, c'est Guillaume Grasso, descendant d'une famille pratiquant l'art de la traditionnelle pizza napolitaine depuis 1916 dans leur pizzeria la Gorizia, à Naples. 

L’entente

Un pied dans l'Eurostar
Dimanche pluvieux, les froggies sont de sortie, nous avançons en coassant vers une adresse d'amis rosbifs : L'entente. The boss : Oliver Woodhead, épaulé en cuisine par un chef d'outre-manche : Matthew Ong.

Racines

Plante radicale
Après Pierre Jancou et Renaud Marcille, depuis début 2018, c'est la chaleur sarde du sourire de Simone Tondo qui aoûte les assiettes de Racines. Homme de principe, loyal en amitié, têtu, il sait où il va, et supporte l'Inter de Milan. Une plante naturalisée qui s'est développé en toute liberté. Ça début-te bien. 

Le garde temps

Tic-tac

Samedi 22/09/2018, notre chronographe indique : 20h 13mins 51secs. Nous voilà partis à la découverte du restaurant Le Garde-temps, dans le quartier de Pigalle. Le chef : Pierre Siewe = calibre Yves Camdeborde au Grand Pan et au Comptoir du Relais, manufactures reconnues pour leur précision bistrotière.

Au rêve

Songe villageois

Ce weekend, au passage de Pimprenelle et Nicolas, nous plongeons en sommeil paradoxal pour rejoindre les somnambules et somniloques montmartrois dans THE troquet onirique de la rue Caulaincourt : Au rêve. Le Freud des lieux : Mathieu Renucci, originaire de Moltifao, en Haute-Corse, et héritier de cette institution dont il a su préserver l'âme, la GRANDE âme bistrotière. 

Casadelmar**

Mediterranean Gravity

Soirée caniculaire du mois d'août, on manœuvre jusqu'à Porto Vecchio, Corse du sud, vers l'hôtel Casadelmar*****, pour découvrir la cuisine de Fabio Bragagnolo, 2 étoiles au Guide Michelin, et son chef pâtissier Claudio Pezzetti. Deux italiens, Archimède(s) de la gastronomie méditerranéenne. 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑